Ce que vous devez savoir sur le chauffage au bois

schedule
4 mins

Découvrez six informations à savoir sur le chauffage au bois et l’assurance habitation.

Lorsque le temps froid se pointe le bout du nez, il n’y a rien de plus agréable que de se détendre devant un bon feu de foyer. Afin de profiter en toute sécurité des bienfaits que cette source de chaleur nous procure, certaines précautions doivent être prises.

Voici six informations à connaitre sur le chauffage au bois.

1. Le chauffage est une importante cause d’incendie
Selon le ministère de la Sécurité publique du Québec, près de 20 %, des incendies résidentiels prennent naissance dans la cheminée chaque année. Il est donc important de bien suivre les règles d’utilisation du chauffage au bois.

De plus, le chauffage au bois émet des contaminants, tels que le monoxyde de carbone (CO) et des composés organiques volatils (COV). Ces contaminants, lorsqu’ils sont en trop grande quantité, peuvent avoir un effet néfaste sur la santé. Afin de réduire les risques d’intoxication, pensez à installer un détecteur de monoxyde de carbone.

2. Faire le bon choix lors de l’achat de votre poêle à bois
Si vous prévoyez installer un poêle à bois dans votre résidence ou faire l’acquisition d’une maison dans laquelle il y a ce type de chauffage, gardez ces quelques conseils en tête :

  • Validez la conformité de la cheminée auprès d’un professionnel, qu’elle soit préfabriquée ou de maçonnerie;
  • Demandez que l’installation de votre poêle ou de votre foyer soit faite par un expert;
  • Assurez-vous que le règlement municipal de votre ville permet l’installation de ce type de chauffage. Pour ce faire, visitez le site Web de votre ville.

3. Il existe des moyens faciles de réduire les risques d’incendie
Si, comme plusieurs, vous êtes d’avis qu’il n’y a rien comme la chaleur d’un feu de bois pour se réchauffer, sachez qu’en posant de simples gestes il vous sera facile de réduire les risques d’incendie :

  • Choisissez soigneusement votre bois. Ainsi, ne brulez jamais de bois peint ou traité ni de déchets;
  • La combustion de ces éléments crée des vapeurs nuisibles qui peuvent endommager le conduit de votre cheminée :
  • Utilisez plutôt du bois franc ou du bois dur de feuillus;
  • De plus, le bois doit être sec. Il existe également sur le marché des bûches écologiques qui sont moins dommageables pour l’environnement et qui dégagent plus de chaleur;
  • Finalement, ne déposez pas les restes de votre sapin de Noël dans votre foyer, car la combustion des épines produit énormément de chaleur en peu de temps, un facteur qui augmente le risque d’incendie;
  • Faites ramoner votre cheminée chaque année, ou après chaque cinq cordes de bois brûlées, par un professionnel. Un bon ramonage permettra d’enlever la créosote accumulée sur les parois de la cheminée. La créosote est une matière très inflammable qui peut occasionner des feux de cheminée. Il est donc important de la retirer;
  • Éloignez tous les objets combustibles de votre foyer et conservez votre bois loin de l’appareil. D’ailleurs, n’installez jamais votre arbre de Noël près d’un foyer ou d’une source de chaleur;
  • Assurez-vous que vos détecteurs de fumée fonctionnent adéquatement et procurez-vous un extincteur d’incendies.

4. Comment bien entreposer votre bois de chauffage
La réduction des risques d’incendie causé par le chauffage au bois passe également par un bon entreposage de cette matière à bruler. Voici les bonnes pratiques à adopter selon la Sécurité publique du Québec :

  1. Toujours suivre la réglementation de votre municipalité quant à l’entreposage de votre bois;
  2. Prendre soin de choisir du bois bien sec et dont les extrémités présentent de larges fissures;
  3. Laisser les bûches à l’extérieur, loin de la maison;
  4. Couvrir les bûches pour les protéger de la pluie et de la neige. Une fois humide, le bois brule mal et cela augmente les dépôts de créosote;
  5. Ne faire entrer qu’une petite quantité de bois à la fois à l’intérieur de votre domicile et la laisser loin du foyer ou de grandes sources de chaleur.

BONUS : Vous coupez vos bûches vous-même? N’oubliez pas de le faire de façon sécuritaire! Portez en tout temps des gants et des lunettes de protection et prenez soin de ranger votre outillage hors de la portée des enfants.

5. Comment disposer de vos cendres chaudes en toute sécurité
Lorsque l’on possède un foyer au bois, il est important de se départir sécuritairement de ses cendres. En effet, les cendres peuvent demeurer chaudes jusqu’à une semaine et occasionner un incendie. Pour vous en départir de façon sécuritaire, déposez-les dans un contenant métallique muni d’un couvercle. Le contenant doit toujours être déposé à l’extérieur, sur une surface non combustible et à distance minimale d’un mètre de tout bâtiment, de toute haie, de toute clôture, de tout abri d’auto, etc. Laissez toujours les cendres reposer dans le contenant métallique au moins sept jours et assurez-vous qu’elles soient bien refroidies avant de vous en départir en toute sécurité.

Pour en apprendre davantage sur les bonnes pratiques à adopter afin de vous départir sécuritairement de vos cendres chaudes, consultez notre article sur la prévention des incendies liés aux cendres chaudes.

6. Il est important d’aviser votre assureur si vous possédez un foyer
Il est important de mentionner à votre assureur qu’il y a un foyer dans votre résidence afin de bénéficier d’une couverture d’assurance habitation adéquate. Sachez également que le fait d’utiliser ce type de chauffage à la maison peut avoir un impact sur votre prime puisqu’il est l’une des principales causes d’incendie résidentiel.

Bref, bien qu’un foyer ajoute beaucoup d’ambiance à une demeure, il faut toujours garder en tête de l’utiliser de façon sécuritaire. Ainsi, n’hésitez pas à conscientiser toute votre maisonnée sur les bonnes pratiques liées à son utilisation afin de pouvoir en profiter en toute tranquillité.

work-outline

Besoin de conseils?

Quel que soit votre type d’habitation, nos experts vous conseilleront sur les meilleures façons d’assurer votre domicile contre les aléas de la vie.

Avantages de faire affaire avec un conseiller financierarrow_forward

Trouver un conseiller

construction-outlined

Outils pratiques

Les outils suivant vous aideront à vous préparer avant de discuter des détails de votre protection avec un de nos agents.

Boussole financièrearrow_forward

Soumission en ligne d'assurance habitationarrow_forward