Feux de forêt : démarche à suivre en trois temps

schedule
2 mins

Suivez nos conseils pour rester en sécurité en cas de feux de forêt et prenez connaissance des ressources à consulter en cas sinistre.

Les feux de forêt qui font rage dans plusieurs régions du Québec et dans le reste du Canada nous rappellent l’importance de détenir des produits d’assurance de dommages. Voici tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Les feux de forêt surviennent habituellement de mai à septembre : ils ont d’ailleurs tout particulièrement fait parler d’eux en 2023. Le Bureau d’assurance du Canada (BAC) rappelait récemment que « les contrats d’assurance habitation couvrent les dommages par le feu, et ce, qu’il s’agisse d’un incendie provenant de l’intérieur ou de l’extérieur de la résidence ». Voilà donc un fait rassurant!

Si vous êtes assuré en vertu d’une police d’assurance habitation et que vous êtes sous le coup d’une interdiction d’accès à la résidence ou d’un ordre d’évacuation des autorités, vous pourriez également avoir droit au remboursement de frais de subsistance supplémentaires pendant une période maximale de 14 jours. Et, en cas de dommages à l’habitation, ces frais de subsistance supplémentaires sont également couverts dans le cadre de la période de temps nécessaire à la réparation des dommages, selon le montant d’assurance prévu au contrat.

En ce qui concerne les dommages causés aux véhicules, ils sont couverts en vertu du contrat d’assurance automobile dans la mesure où vous avez souscrit la protection tous risques, ou la protection pour les risques autres qu’une collision ou un renversement ou une protection pour les risques spécifiques.

Voici néanmoins quelques conseils à appliquer pour protéger votre famille et vos biens contre les feux de forêt avant, pendant et après un tel événement.

Feux de forêt : se préparer à toute éventualité

1 - Demeurez bien informé. Suivez les informations régionales pour connaître les interdictions et les avertissements relatifs aux feux de forêt. Visitez le site Web de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) pour obtenir le portrait de la situation.

2 - Vérifiez vos détecteurs de fumée. Voilà un conseil qui s’applique à tous les propriétaires et locataires, sans égard aux feux de forêt! Remplacez les piles de vos détecteurs de fumée au moment du changement d’heure au printemps et à l’automne et vérifiez leur bon fonctionnement. Prévoyez de les remplacer minimalement tous les dix ans.

3 - Prenez garde aux mégots de cigarette. Si vous ou un invité fumez à l’extérieur de la maison, éteignez votre mégot en le mouillant et en l’écrasant sur une roche. Ensuite, déposez-le dans un récipient prévu et adapté à cet effet. Un feu de paillis de cèdre s’allume aisément…

4 - Entreposez adéquatement les produits dangereux. L’essence, les solvants et les autres matériaux susceptibles de s’enflammer doivent être entreposés à une distance d’au moins 10 mètres de votre maison. Même un peu plus loin, c’est encore mieux!

5 - Ramassez les feuilles mortes qui jonchent le sol. Retirez les feuilles mortes et les déchets potentiellement inflammables qui s’accumulent parfois sur votre terrain. Délimitez aussi une zone coupe-feu, c’est-à-dire un espace dépourvu d’arbres entre la forêt et votre résidence, pour freiner la vigueur d’un incendie potentiel.

6 - Préparez votre trousse d’urgence. Le gouvernement recommande d’avoir sous la main une trousse d’urgence de 72 heures contenant de la nourriture, de l’eau et d’autres produits de première nécessité pour vous permettre d’être en mesure de demeurer à la maison en cas d’événements fortuits, comme une panne d’électricité prolongée, à titre d’exemple.

7 - Mettez à jour l’inventaire de votre maison. Dressez une liste de vos biens, en précisant la valeur de chacun d’entre eux. Prenez des photos ou faites des vidéos des objets et mettez cette liste à jour régulièrement. Tout contrat d’assurance habitation est doté d’une limite de remboursement pour vos biens meubles et autres articles de valeur. Un inventaire facilitera le processus de réclamation.

8 - Vérifiez vos polices d’assurance. Le contrat d’assurance habitation et le contrat d’assurance auto couvrent sous certaines conditions les dommages causés par le feu. Prenez le temps de réviser vos polices et de contacter le Service à la clientèle si des précisions s’imposent sur vos protections. Conservez une copie du contrat dans votre téléphone intelligent : c’est plus pratique qu’une copie papier lorsque l’on fait face à une urgence!

Lorsque le feu de forêt exige l’évacuation

9 - Acceptez la situation. Suivez les consignes et les recommandations de la sécurité publique pour faciliter votre évacuation et la rendre la plus sécuritaire possible.

10 - Protégez votre maison. Avant de partir, verrouillez les portes et les fenêtres. Armez le système d’alarme si vous en possédez un. Puisque vous ignorez probablement la durée de votre absence, apportez les articles essentiels pour tous les membres de la famille.

11- Pensez aussi à Pitou et à Minou. Mettez vos animaux de compagnie en sécurité. L’idéal, c’est de les emmener avec vous, à l’endroit où vous serez hébergé temporairement, si les règlements le permettent, bien évidemment.

12 - Planifiez votre itinéraire. Avant de prendre la route, renseignez-vous sur les conditions routières en consultant le site Québec 511. Un feu de forêt peut bloquer les voies de circulation, alors prévoyez un plan B. Et, peu importe votre moyen de transport, respectez la signalisation en vigueur. Finalement, informez en tout temps vos proches de vos déplacements et du chemin que vous envisagez d’emprunter.

13 - Assurez-vous que votre véhicule soit en bon état de marche. Non, ce n’est probablement pas le temps d’appeler l’assistance routière… Prévoyez de faire le plein de carburant à intervalles réguliers.

14 - Prenez garde à la qualité de l’air. Gardez les fenêtres de votre véhicule fermées. Faites circuler l’air à l’intérieur de l’habitacle. La fumée dégagée par les feux de forêt est composée de différents polluants qui ont un impact direct sur la qualité de l’air ambiant et, par conséquent, sur votre santé.

Feux de forêt : quoi faire après le retour à la maison?

15 - Jouez le rôle d’un inspecteur en bâtiment. Si les autorités le permettent et que votre sécurité n’est pas compromise, vous pourrez alors revenir à la maison. Faites une tournée de la maison, à l’intérieur et à l’extérieur, pour repérer tout élément endommagé ou tout danger potentiel.

16 - Déclarez le sinistre sans tarder. Contactez dès que possible votre assureur pour fournir les détails en lien avec le sinistre. L’heure est venue de documenter votre réclamation. C’est à vous qu’incombe la responsabilité de prouver vos pertes. Votre travail s’en trouvera facilité si vous avez pris soin de suivre le conseil n° 07 présenté précédemment !

2 G$ :
Pertes annuelles assurées liées aux événements météorologiques extrêmes, au Canada.

Source : BAC

Trois ressources inestimables à consulter sur le sujet

Chambre de l’assurance de dommages : 12 étapes à suivre en cas de sinistre

Gouvernement du Québec : Feux de forêt au Québec

Bureau d’assurance du Canada : L’assurance habitation en cas d’incendie
work-outline

Besoin de conseils?

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez magasiner votre assurance habitation. C’est avec plaisir qu’un de nos agents d’assurance vous accompagnera et répondra à toutes vos questions.

Obtenir une soumission

Espace client : Assurance auto et habitation

Gérez facilement vos assurances auto et habitation en ligne quand vous le voulez, en toute sécurité.

Me connecter M'inscrire

construction-outlined

Outils pratiques

Les outils suivant vous aideront à vous préparer avant de discuter des détails de votre protection avec un de nos agents.

Boussole financièrearrow_forward

Soumission en ligne d'assurance habitationarrow_forward