6 conseils de sécurité pour les médias sociaux

schedule
4 mins

Les médias sociaux sont omniprésents dans nos vies. Mais savez-vous comment les utiliser de façon sécuritaire?

Selon un sondage mené aux États-Unis, 61 % des répondants affirmaient faire peu confiance aux réseaux sociaux pour ce qui est de la protection de leurs données personnelles. Pourtant, force est de constater qu’un nombre important de renseignements personnels circulent sur le Web, surtout sur les plateformes sociales.

Découvrez les comportements les plus sécuritaires à adopter pour vous protéger contre les fraudeurs et les cyberattaques via les médias sociaux.

1. Créez des mots de passe robustes

On ne le dira sans doute jamais assez : avoir des mots de passe robustes, c’est-à-dire des mots de passe complexes, uniques pour chacun de vos comptes et qui ne contiennent aucun renseignement facile à savoir sur vous (comme votre nom, votre date de naissance, etc.), est un des meilleurs comportements sécuritaires à adopter.

Voici les éléments qui rendent un mot de passe difficile à pirater :

  • Une longueur d’au moins dix caractères;
  • La présence de majuscules et de minuscules;
  • La présence de chiffres;
  • La présence de caractères spéciaux (!,@,$,%,&,#, etc.).

De plus, sachez qu’il est conseillé de changer vos mots de passe au moins aux deux ans.

2. Limitez le partage de vos renseignements personnels

Plus vous serez discret sur les médias sociaux, plus vos données personnelles seront protégées. Ainsi, vous ne devriez jamais divulguer les renseignements suivants :

  • Vos numéros de téléphone.
  • Votre adresse.
  • Votre date de naissance.
  • Le nom de votre partenaire ou ceux de vos enfants.
  • Votre numéro d’assurance sociale.
  • Vos numéros de passeport, de permis de conduire ou d’assurance maladie.
  • Votre numéro de carte de crédit.
  • Vos numéros de contrat ou de dossier.
  • Vos antécédents médicaux, criminels ou financiers.
  • Tout autre renseignement qui pourrait porter atteinte à une question de sécurité.

Cela s’applique autant aux renseignements que les gens peuvent voir sur vos profils qu’à ceux envoyés par message privé. Par exemple, lorsque vous clavardez avec une entreprise, comme une institution financière, vous ne devriez en aucun cas partager l’une ou l’autre des renseignements mentionnés ci-dessus. Les pages Facebook ou Instagram des entreprises que vous aimez sont gérées par des gens qui, tout comme vous, pourraient être victimes de piratage. Vos conversations ne sont pas non plus à l’abri de passer sous les yeux de personnes mal intentionnées. Optez donc pour les canaux plus officiels et sûrs, comme le téléphone ou les plateformes Web sécurisées, pour faire des transactions ou apporter des changements à vos dossiers.

3. Méfiez-vous des demandes de connexion de la part d’inconnus

Les tentatives d’hameçonnage, d’ingénierie sociale ou d’usurpation d’identité peuvent parfois prendre la forme d’une personne sympathique qui souhaite développer une relation avec vous ou qui demande votre aide. Ainsi, soyez prudent lorsqu’un inconnu souhaite entrer en contact avec vous sur les médias sociaux et, surtout, ne partagez aucun renseignement personnel à un étranger aussi bien intentionné peut-il sembler.

4. N’utilisez pas vos comptes pour vous connecter à des applications ou à des sites tiers

Il peut être tentant de gagner quelques minutes au moment de vous inscrire à un site en choisissant l’option de vous connecter à partir de votre compte Facebook, par exemple. Toutefois, gardez en tête qu’aucune plateforme numérique n’est à l’abri du piratage.

Par exemple, Amnesty International a déjà vu son compte Twitter piraté à la suite d’une faille informatique du côté d’une application tierce de Twitter qui a permis à des pirates de mettre la main sur les renseignements de tous ceux et celles qui utilisaient l’outil1.

5. Prenez garde aux messages douteux de vos amis proches

Votre meilleur(e) ami(e) ou un proche vous envoie un lien vers un site que vous ne connaissez pas? Il ou elle vous incite à cliquer sur ce lien dans un message écrit dans une langue étrangère? Le compte de cette personne pourrait avoir été piraté. La bonne chose à faire est de ne pas cliquer; cela pourrait compromettre la sécurité de votre propre compte.

6. Verrouillez votre téléphone intelligent

Le téléphone intelligent est de plus en plus utilisé pour naviguer sur le Web et se connecter aux médias sociaux. D’ailleurs, une enquête du Centre facilitant la recherche et l'innovation dans les organisations (CEFRIO) mentionnait qu’en 2019 près de 50 % des Québécois avaient recours à leur téléphone pour accéder à Internet2. Toutefois, en cas de perte ou de vol, votre appareil peut en révéler beaucoup sur vous s’il n’est pas verrouillé à l’aide (encore une fois) d’un mot de passe complexe. Prenez donc soin de toujours sécuriser vos appareils mobiles.


En terminant, gardez aussi en tête que les politiques de confidentialité de vos plateformes sociales favorites peuvent changer régulièrement. Cela signifie, qu’à tout moment, ce que vous y publiez peut devenir leur propriété. Restez donc vigilant et pensez-y bien avant de partager un renseignement ou un contenu personnel sur les médias sociaux.

Vous voulez plus de conseils en matière de cybersécurité? Consultez les autres articles de la section Cybersécurité de notre Zone conseils!



1 Source : https://blog.hootsuite.com/fr/8-conseils-pour-limiter-les-risques-sur-les-medias-sociaux/
2 Source : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1496403/cefrio-statistiques-quebec-2019-acces-internet-web-navigation-telephone-cellulaire-ordinateur-tablette-chiffres
handshake

Besoin de conseils?

Nos conseillers en sécurité financière respectent toutes les lois liées à la conformité et vous procurent confiance et professionnalisme.

Avantages de faire affaire avec un conseiller financierarrow_forward

Trouver un conseiller

construction-outlined

Outils pratiques

Les outils suivant vous aideront à mieux comprendre notre processus d’embauche.

Boussole financièrearrow_forward

Emplois et carrières chez iA Groupe financierarrow_forward