Épargnez pour l'avenir de votre enfant avec les REEE!

Découvrez les avantages et les stratégies des régimes enregistrés d'épargne-études (REEE) grâce à notre dernier balado. Apprenez à économiser pour l'avenir de votre enfant sans compromettre vos finances. Notre équipe vous donne des conseils et des astuces pour vous aider à financer les études postsecondaires de vos enfants et ainsi leur offrir une chance de réussir dans la vie.

Ashleay : Bienvenue au balado À vos intérêts! de iA Groupe financier. Mon nom est Ashleay et aujourd'hui, comme à l'habitude, je suis en compagnie de mon collègue expert Sébastien Mc Mahon et on se retrouve aujourd'hui pour notre premier balado avec notre nouvelle musique qui a été composée par un employé de chez iA, Frédéric Montplaisir. Alors, on tient à le remercier ainsi que Simon Céré, pour l'arrangement musical. Et puis, cette semaine, dans notre balado, on aborde le sujet des R3E et la rentrée scolaire. Alors bonjour Sébastien.

Sébastien : Salut Ashleay.

Ashleay : Alors, Sébastien, c'est la rentrée. Tu nous as parlé dans un balado passé des avantages de cotiser à un régime enregistré d'épargne-études, donc le R3E. Dans notre balado, aujourd'hui, on va plutôt aborder le volet axé sur les stratégies. Mais avant, peux-tu nous rappeler c'est quoi un R3E?

Sébastien : Oui, tout à fait, et on en a parlé par le passé aussi qu'un R3, c'est un des outils les plus efficaces pour épargner, se bâtir de l'épargne. Puis, c'est pas obligé de servir nécessairement pour des études si avancées que ça, on va pouvoir en parler dans quelques minutes, mais en bref, le régime enregistré d'épargne-études, ou le R3E, c'est un produit qui est conçu pour aider tous les Canadiens et les Canadiennes à économiser en vue d'études postsecondaires. Donc, postsecondaires, c'est relativement large. L'épargne dans le R3E s'accumule à l'abri de l'impôt jusqu'à ce que le bénéficiaire désigné, donc l'enfant, s'inscrive à un établissement d'enseignement postsecondaire. Puis la valeur d'un R3E, ça s'accroît d'année en année grâce aux contributions qui vont être faites par le souscripteur, souvent, un parent; ça peut être un ami, ça peut être des grands-parents, au montant de la Subvention canadienne pour l'épargne-études, le SCEE je ne suis pas un fan d'acronymes, mais on n'a pas le choix de se servir d'acronymes ici du Bon canadien d'études, le BEC, qui est fourni par le gouvernement du Canada, les subventions du Québec, en Colombie-Britannique aussi pour les résidents de ces provinces-là, la croissance de la valeur de l'actif. Donc, le gouvernement peut contribuer, vous pouvez contribuer. Vous faites des rendements là-dessus. Donc, c'est une façon rapide de s'enrichir.

Ashleay : Effectivement. Et le BEC, le « BEC », c'est un morceau important, n'est-ce pas, si nos revenus sont limités? C'est quand même presque de l'argent gratuit?

Sébastien : Oui, exactement. C'est presque de l'argent gratuit. Les familles à faible revenu peuvent bénéficier du BEC, même s'ils n'ont pas cotisé un seul dollar à leur régime enregistré d'épargne-études. En général, le supplément est destiné aux familles qui reçoivent le supplément de la prestation nationale pour enfants. Ça, votre conseiller en sécurité financière va pouvoir vous aider, tout vous donner les détails. Mais en gros, les enfants admissibles ont droit à 500 $ la première année et 100 $ ensuite à chaque année d'admissibilité subséquente jusqu'à ce que l'enfant atteigne l'âge de quinze ans. Donc, la limite cumulative dans une vie qui est offerte à un enfant, ça peut atteindre 2 000 $. Puis on se rappelle les 600 que vous ne cotisiez un seul sou de votre poche. Puis une autre stratégie qui peut être utilisée, c'est si vos parents n'ont jamais ouvert de R3E en votre nom, puis que là vous êtes âgé entre 18 et 20 ans, bien vous pouvez ouvrir un R3E à votre propre nom, demander le BEC pour toutes les années où vous étiez admissible. Donc, parlez-en à votre conseiller. Il y a de l'argent qui dort.

Ashleay : C'est intéressant. Et parlons de stratégie, là. Quand vient le temps de payer les frais d'études postsecondaires, les frais de subsistance, comment procéder au retrait des sommes qui se trouvent dans un R3E?

Sébastien : Bien, une fois que le bénéficiaire du R3E est inscrit à temps plein ou à temps partiel à un programme d'études secondaires admissible il faut s'informer un peu, mais c'est quand même très large , il est possible de retirer des fonds du R3E pour couvrir les frais. Donc, il y a deux volets à un retrait. Il y a le retrait pour les études postsecondaires. Donc ça, premièrement, c'est un remboursement des cotisations qui sont versées au R3E. Donc, on arrive au moment de ressortir l'argent. On peut ressortir d'un bloc toutes les cotisations qu'on a faites dans l'histoire du R3E. C'est beaucoup d'argent si on peut sortir d'un coup, puis ça, il n’y a pas d'impôt qui est appliqué là-dessus. Mais après ça, il y a la partie qu'on appelle « le paiement d'aide aux études », ou le PAE. Encore un autre acronyme, qui comprend toutes les subventions gouvernementales, fédérales et provinciales, le Bon d'études canadien, donc le fameux BEC, et puis tous les revenus de placements de tout cet argent-là. Donc, par exemple, pour un étudiant qui est à temps plein, le PAE, le paiement d'aide aux études, est limité à 8 000 $ pendant les treize premières semaines d'études. Après ça, le montant, ce montant-là plutôt, il a été augmenté dans le dernier budget fédéral, en 2023. Là, il était de 5 000 $ auparavant. Donc, vous pouvez sortir toutes les cotisations d'un bloc, puis, après ça, dans les treize premières semaines, vous pouvez sortir un 8 000 $ supplémentaire. À temps partiel, le montant maximal, il est passé de 2 500 à 4 000. Donc, vous avez accès à votre argent, puis vous avez accès à votre argent, aussi, assez rapidement?

Ashleay : Oui, tout à fait. Puis on se demande aussi, on a la question : est-ce que les retraits sont imposables?

Sébastien : Bien, justement, l'argent que vous avez mis dans votre R3E, ou l'argent qui a été mis, les cotisations, quand on la sort, c'est pas imposable parce que cet argent-là avait déjà été imposé d'avance, il y avait pas de déductions fiscales, donc c'est pas imposable. Les subventions qu'on a reçues, puis les rendements d'intérêts, donc, ça, ça constitue le PAE, ça, c'est imposé dans les mains de l'étudiant seulement au moment où l'enfant les retire après son inscription à un programme ou à un établissement postsecondaire reconnu. Donc, l'impôt est calculé sur le revenu de l'enfant et non des cotisants.

Ashleay : Excellent! Et parlons justement d'efficience fiscale. Le R3E est un outil puissant. Pourquoi?

Sébastien : Premièrement, avec le R3E, vous bénéficiez d'argent gratuit, donc la Subvention canadienne pour l'épargne-études, la SCEE, verse un montant correspondant à 20 % des cotisations au régime. Donc, ça, c'est au niveau fédéral, jusqu'à concurrence d'un plafond cumulatif de 7 200 $ par enfant. Autrement dit, pour chaque 5 $ cotisé dans le R3E de votre enfant, Ottawa vous verse 1 $. Donc, c'est une autre raison à ne pas tarder à ouvrir un R3E. Deuxièmement, même si vous n'avez pas de déductions d'impôt pour les cotisations R3E, comme c'est le cas pour un REER par exemple, les fonds détenus dans le compte peuvent fructifier à l'abri de l'impôt. Comme je le disais tantôt, comme le revenu est imposable pour l'étudiant à un moment où il n’a probablement pas ou peu ou pas d'autres revenus. Donc, quand on est jeune et qu'on travaille à temps partiel, on ne gagne souvent pas assez par année, même pour payer de l'impôt. Donc, l'impôt que l'étudiant devra payer est habituellement faible ou même négligeable. Donc, pour plus d'efficience fiscale, c'est important de choisir le moment de vos retraits. Tenez compte du revenu imposable de l'étudiant. Par exemple, si l'étudiant avait un emploi d'été lucratif ou un stage rémunéré en entreprise, c'est peut-être avantageux de reporter un petit peu le retrait du PAE pour éviter de payer beaucoup d'impôt.

Ashleay : Effectivement. Puis si nos revenus sont limités, on vient de voir que le R3E est avantageux. Mais il existe aussi les prêts étudiants. Est-ce que tu vois un enjeu avec ces prêts-là?

Sébastien : Bien, l'admissibilité à un prêt étudiant n’est pas garantie. Puis le montant que vous pouvez recevoir dépend de plusieurs facteurs, comme votre province ou territoire de résidence, votre revenu familial, si vous avez des personnes à charge ou non, vos frais de scolarité, les frais de subsistance. Donc, il y a plusieurs facteurs. Les prêts étudiants, ça occasionne des dettes aussi. Donc, il faut rembourser ces prêts-là éventuellement, il faut payer de l'intérêt. Puis quelque chose qu'il ne faut pas oublier aussi, c'est que le gouvernement du Canada, pendant la période de pandémie, puis jusqu'à jusqu'au 1ᵉʳ avril 2023, avait éliminé de façon temporaire l'accumulation d'intérêts, donc le taux d'intérêt était tombé à zéro. Puis on a décidé, au niveau gouvernemental fédéral, de garder ça de façon permanente depuis le 1ᵉʳ avril 2023. Mais au Québec, par contre, le Québec n'a pas suivi, puis les intérêts sont revenus maintenant. On continue de payer de l'intérêt. Puis, avec les taux d'intérêt qui ont augmenté beaucoup, on payait à peu près 3 % sur des prêts étudiants en mars 2022, d'intérêt, et maintenant, c'est rendu presque à 8 %. Donc, c'est quand même un paiement d'intérêts qui est important. Donc, si on peut bénéficier d'épargne accumulée dans le passé à travers un R3E, eh bien je vous dirais que c'est un beau cadeau et ça coûte beaucoup moins cher si on a planifié et on a épargné d'avance plutôt que d'attendre au moment que les études commencent pour emprunter avec des taux d'intérêt qui sont relativement élevés.

Ashleay : Parfait. Puis, tu sais, on entend souvent des parents qui disent qui ne pensent pas que leurs enfants vont faire des études supérieures ou peut-être que l'enfant va prendre une année sabbatique. Est-ce que les parents devraient quand même ouvrir un REEE, bien un R3E, pour palier à toutes ces éventualités-là?

Sébastien : Oui, tout à fait. Le R3E, c'est un produit qui est très souple. Si le bénéficiaire, l'enfant, choisit de prendre une année sabbatique, il peut toujours mettre en attente les retraits qui sont prévus. Puis, si l'enfant ne poursuit pas vraiment d'études postsecondaires, bien, les cotisations peuvent être retirées en tout temps. Donc, vous ne perdez pas votre argent. Les subventions, elles, doivent être remboursées au gouvernement. Mais le souscripteur a quand même la possibilité de transférer le revenu accumulé dans son REER ou dans celui de son conjoint lorsque certaines conditions sont remplies. Donc, pour ça, il faut parler à votre conseiller financier. Mais je vous dirais que d’ouvrir quand même un R3E tôt dans la vie, c'est un bon filet de sécurité, quitte à le convertir en REER plus tard.

Ashleay : Bien, merci Sébastien pour ton aide précieuse. Tu nous éclaires toujours autant sur les sujets traités. Puis, à tous les auditeurs, merci d'avoir été là. Si vous avez apprécié l'épisode, n'hésitez pas à le partager et on se revoit la semaine prochaine. Et si vous aimeriez en apprendre plus sur l'actualité économique, abonnez-vous à notre balado À vos intérêts!. C'est disponible sur toutes les plateformes, et vous pouvez aussi visiter la page Actualités économiques sur ia.ca et nous suivre sur les réseaux sociaux. À bientôt! Vous avez aimé cet épisode et vous aimeriez en apprendre davantage sur l’actualité économique? Abonnez-vous à notre balado À vos intérêts! disponible sur toutes nos plateformes. Vous pouvez aussi visiter la page Actualités économiques sur ia.ca et nous suivre sur les réseaux sociaux.

À propos

Sébastien Mc Mahon s’est joint à l’équipe économique de iA Groupe financier en janvier 2013. Au cours de sa carrière, M. Mc Mahon a occupé divers postes au sein d’institutions financières de premier plan, notamment au ministère des Finances du Québec et à l’Autorité des marchés financiers.

M. Mc Mahon agit également à titre de vice-président, allocation d'actifs, et gestionnaire de portefeuilles de notre filiale iA Gestion de placements inc. (iAGP), avec des actifs frôlant les 15 milliards de dollars. Enfin, M. Mc Mahon est aussi membre du comité d’allocation d’actifs de la firme.

Sébastien Mc Mahon

Économiste sénior et stratège en chef

Ce balado ne doit pas être copié ou reproduit. Les opinions exprimées dans ce balado reposent sur les conditions actuelles de marché et peuvent changer sans préavis. Elles ne visent nullement à fournir des conseils en matière de placement. Les prévisions données dans ce balado ne sont pas des garanties de rendement. Elles impliquent des risques, des incertitudes et des hypothèses. Bien que ces hypothèses nous paraissent raisonnables, il n’y a aucune assurance qu’elles se confirment.

Cours des actions

2024-02-29 11:44 HNE
  • ^TSX 21 363,61 $ 119,84 $
  • $CADUSD 0,74 $ 0,00 $

Vous êtes abonné

Dans quelques instants, vous recevrez la dernière édition de l'Infolettre iA à l'adresse

Suivez l’économie chaque semaine avec notre infolettre.

J’accepte de recevoir des courriels ou d’autres messages électroniques de iA Groupe financier à propos de ses produits et services.

Vous êtes abonné

Dans quelques instants, vous recevrez la dernière édition de l'Infolettre iA à l'adresse

Une erreur s’est produite. Veuillez essayer de nouveau.