DÉMARRER UNE ENTREPRISE

Comment démarrer son entreprise

Vous croyez en votre projet et savez que vos produits ou vos services correspondent au besoin du marché?

Voici les éléments qui vous aideront à mettre en branle votre projet.

Premières étapes

Il n’y a pas de façon uniforme de vous lancer en affaires. Votre processus sera influencé par votre situation financière, vos besoins, l’endroit où vous démarrez votre entreprise et la nature de celle-ci. Selon l’ampleur de votre projet et les services que vous souhaitez offrir, en plus de songer à votre sécurité financière et à celle de votre entreprise, voici certains éléments que vous aurez peut-être à envisager. 

Nom d’entreprise et plan d’affaires

Trouvez un nom d’entreprise unique, accrocheur et distinctif qui reflète vos valeurs et les produits et services que vous offrez. Rendez-vous sur des sites tels que Réseau Entreprises Canada afin de vérifier si vous pouvez utiliser votre nom. Que vous débutiez à temps partiel ou à temps plein ou que vous démarriez une entreprise seul ou avec des partenaires, rédiger votre plan d’affaires et déterminer vos objectifs vous aidera dans vos démarches.

Enregistrement et exigences

En cours de processus, pensez à obtenir votre nom d’entreprise, un numéro d’entreprise et un compte pour la perception des taxes de vente. Vous devrez peut-être enregistrer et immatriculer votre entreprise auprès du gouvernement provincial, fédéral ou municipal. Si vous lancez votre entreprise au Québec, le site du Registraire des entreprises vous aidera à faire votre demande. Ailleurs au Canada? Référez-vous au guichet unique de l’Agence de revenu du Canada. Selon la nature de votre projet et son emplacement, vous pourriez aussi avoir à vous procurer des permis et licences particuliers afin de vous lancer en affaires.

Ajuster votre couverture d’assurance

Vous êtes maintenant votre propre patron. Vous vous concentrez sur votre nouveau projet et avez quitté votre emploi. Si vous n’avez plus d’assurance, il est donc important de vous protéger et de vous assurer d’une couverture adéquate en cas d’accident ou de décès.

Assurance vie - L’assurance vie est un outil financier efficace pour protéger l’avenir de votre entreprise. Elle vous permettra aussi d'assurer la sécurité de vos proches en cas d'événement malheureux. 

Vous démarrez votre entreprise avec un associé? Que feriez-vous s’il décédait prématurément? Auriez-vous les liquidités nécessaires pour racheter ses parts dans l’entreprise? Quelles seraient les conséquences pour votre entreprise? Pensez-y maintenant. 

Si vous n’avez pas cette protection, pensez à vous en procurer une afin de tenir compte de vos nouveaux besoins en tant que travailleur autonome et, si vous l’avez déjà, augmentez votre couverture afin d'éviter à votre famille d'éventuels soucis financiers.

Assurance invalidité - Si vous deveniez invalide à la suite d’un accident ou d’une maladie, seriez-vous en mesure de couvrir toutes vos obligations financières pendant cette période? 

L’assurance invalidité vous permettra d’obtenir un revenu qui remplacera votre salaire et de consacrer toutes vos énergies à retrouver la santé, sans inquiétude financière.

Assurance maladie grave - À titre de travailleur autonome, vous faites par ailleurs partie d’une catégorie de gens à plus haut risque, en raison du stress quotidien que vous devez subir et des nombreuses heures de travail que vous faites. 

Une protection financière en cas de maladie grave pourrait faire une grande différence pour votre entreprise puisqu'elle vous fournirait les liquidités nécessaires pour couvrir vos obligations financières pendant votre absence (salaire, pertes de revenu, remplacement de votre salaire, etc.) et diminuer les inquiétudes de votre banquier.

Assurer vos biens et votre responsabilité civile 

Assurance auto - Vous utilisez votre voiture pour le travail? Il est important de le mentionner à votre assureur et d’ajuster votre couverture en conséquence.

Assurance habitation - Il est important d’informer votre assureur si vous travaillez de votre domicile afin que vous soyez bien couvert en cas de sinistres. Vérifiez que vos couvertures d’assurance pour vos biens et votre responsabilité civile sont suffisantes.

Assurance entreprise - Procurez-vous une assurance entreprise qui sera adaptée à votre statut et à votre secteur d’activité. Elle couvrira votre lieu de travail, votre équipement, votre marchandise et plus encore. Elle protégera aussi la responsabilité civile de votre entreprise. Parlez avec votre conseiller pour trouver une assurance qui correspond aux besoins de votre entreprise.

Épargner pour vous protéger

À titre de travailleur autonome, il est possible que vous ayez à faire face à des périodes mortes pendant l’année. Vous devez être préparé à toute éventualité. Vous devrez vous monter un fonds d’urgence et épargner pour vos projets et votre retraite.

CELI - Le compte d’épargne libre d’impôt vous permettra de faire fructifier de l’argent sans modifier votre revenu imposable. Il vous sera utile pour réaliser vos projets et faire face aux imprévus de la vie.

REER - Bâtissez votre régime de retraite et obtenez la retraite que vous désirez. Le régime enregistré d’épargne-retraite fera fructifier votre argent à l’abri de l’impôt. Il vous permettra aussi de déduire la totalité de vos cotisations de votre revenu imposable.

Penser à vos impôts

En tant que travailleur autonome, vous pourrez inclure certaines de vos dépenses courantes et les biens que vous avez acquis sur votre déclaration de revenus. Vous pourrez demander des déductions pour l’utilisation de votre voiture, une partie de votre résidence, vos fournitures de bureau et plus encore. Une section détaillée vous est consacrée sur les sites de l’Agence du revenu du Canada et de Revenu Québec pour en apprendre davantage.

Pensez aussi à ouvrir un CELI afin d’accumuler les montants d’impôts que vous pourriez avoir à payer. De cette façon, vous ne serez pas aux prises avec une facture à payer à la dernière minute. 

Changer vos bénéficiaires

Vous avez un conjoint, des enfants et des partenaires d’affaires? Ajustez vos désignations de bénéficiaires pour tous vos produits d’assurance et d’épargne individuels et collectifs. De cette façon, vous vous assurez que, en cas d’événements malheureux, le montant de la protection sera remis aux bonnes personnes. 

Visitez la page Changement de bénéficiaire pour connaître les procédures à suivre pour effectuer un changement ou une modification de bénéficiaire.