ÉPARGNER POUR UN PROJET

Les 6 étapes qui vous aideront à épargner

Vous voulez voyager, vous planifiez votre mariage ou votre retraite?

Que vos projets soient gros ou petits, vous devrez prendre le temps de les organiser et de les financer.

Constituer votre épargne

Que votre liste de choses à faire inclue un grand ou dix petits projets, vous devrez accumuler l’argent nécessaire pour les réaliser. Il n’est jamais trop tôt ou trop tard pour investir et il n’y a pas de montant trop petit pour débuter. 

Cependant, plus vous commencez à épargner tôt, quel que soit votre budget, plus vos économies fructifieront et vous permettront d’amasser les sommes nécessaires pour aller au bout de vos rêves. 

Donnez-vous des objectifs d’épargne, cotisez régulièrement, que vos économies soient petites ou grandes, et assurez-vous d’avoir le contrôle sur votre avenir financier.

Les 6 étapes de la planification de votre projet

1

Établir vos objectifs

Pour réussir votre projet, vous devrez y investir temps et argent. Que vous ayez à faire l’itinéraire de votre prochain voyage, les plans de votre cuisine ou que vous prévoyiez vos projets de retraite, vous devrez déterminer vos objectifs et prendre le temps de planifier le tout. Peu importe la nature de vos objectifs, la meilleure façon d’y parvenir est de commencer tôt et d’y aller progressivement.

2

Déterminer votre horizon temporel

Établissez un échéancier réaliste et respectez-le. Afin de faciliter l’accumulation de votre épargne, pensez au prélèvement automatique de vos cotisations. Vous pourrez transférer les sommes de votre compte de banque à votre compte d’épargne et déterminer le montant des versements et leur fréquence afin d’atteindre vos objectifs. De cette façon, l’épargne destinée à votre projet sera intégrée à même votre budget mensuel.

3

Mettre en place un budget

Déterminez les sommes nécessaires afin de réaliser votre projet et les moyens d’y parvenir. Mais tout d’abord, savez-vous où va votre argent? Afin de mieux la gérer, voyez quelles sont vos dépenses fixes et variables et établissez un budget. Réduisez les dépenses non essentielles et mettez l’argent que vous y auriez accordé de côté. Vous venez de recevoir un boni au travail, un cadeau de votre famille ou un bon remboursement d’impôts? Pensez à placer cet argent afin d’atteindre vos objectifs plus rapidement. Quel que soit votre projet, il est important de cotiser régulièrement et assurez-vous d’avoir le contrôle sur vos finances.

4

Faire fructifier votre argent

Vous êtes structuré et avez mis en place une stratégie d’épargne afin de réaliser votre projet, mais vous vous demandez ce que vous pourriez faire de plus pour faire fructifier votre argent? De nombreux produits et services de placement sont offerts sur le marché, mais comment choisir la bonne option qui convient à votre situation? Un conseiller en sécurité financière saura vous proposer les meilleures solutions afin d’atteindre vos objectifs d’épargne en fonction de vos besoins et de votre profil d’investisseur. 

5

Faire le point et passer à l’action

Si votre situation a changé ou si vous prévoyez ne pas atteindre les objectifs fixés, il est temps de réajuster votre plan d’épargne et votre échéancier. Si vous avez amassé les sommes nécessaires tout en respectant vos objectifs initiaux, vous pouvez lancer votre projet.

6

Réaliser votre projet

Ça y est, le moment tant attendu est arrivé, tout est prêt! Vous pouvez maintenant partir en voyage, vous marier, rénover votre cuisine ou prendre votre retraite. Profitez-en!

CELI

Optez pour un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) vous permettra de faire fructifier l’argent qui était auparavant dans votre petit cochon, et ce, à l’abri de l’impôt. 

Vous pourrez utiliser vos économies quand vous voulez pour le projet de votre choix ou vous en servir comme fonds d’urgence et pallier les imprévus de la vie. La cotisation maximum ne dépend pas de votre revenu : vous pouvez y cotiser jusqu’à concurrence du montant maximum permis par le gouvernement. 

REER

Souscrire un régime d’épargne-retraite (REER) vous permettra de faire fructifier votre argent à l’abri de l’impôt en vue de votre retraite. Le montant total des cotisations permises à votre REER chaque année sera établi en fonction de votre revenu. 

Les cotisations à votre REER seront déduites de votre revenu imposable, et vous pourriez aussi, selon votre situation, obtenir des remboursements d’impôts intéressants. Ces cotisations seront imposables seulement au moment de leur retrait, donc à votre retraite.