Retour à la salle de presse

L'Industrielle Alliance dépose un supplément de prospectus modifié et mis à jour pour son émission de débentures subordonnées

Québec,

Communiqué de presse

L'Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. (« Industrielle Alliance » ou la « société ») annonce qu’elle prévoit déposer un supplément de prospectus modifié et mis à jour pour son émission de débentures subordonnées de 200 millions de dollars à taux fixe et à taux variable de 4,75 pour cent venant à échéance le 14 décembre 2021 annoncée précédemment. En vertu du supplément de prospectus modifié et mis à jour, la taille de l’émission est augmentée de 50 millions de dollars et s’élèvera à 250 millions de dollars, sous forme de débentures à taux fixe et à taux variable de 4,75 pour cent venant à échéance le 14 décembre 2021 (les « débentures »).

Le produit du placement sera utilisé pour les besoins généraux de la société, y compris le financement d’acquisitions potentielles futures, et sera ajouté à son capital. Sur base pro forma, après la réalisation de l’émission des débentures, la société estime que, au 30 septembre 2011, le ratio de solvabilité augmenterait de 17 points de pourcentage pour se situer à 214 %.

Les débentures viendront à échéance le 14 décembre 2021 et porteront un taux de rendement annuel fixe de 4,75 % pendant les cinq premières années, payable semestriellement, et un taux de rendement annuel variable égal au taux CDOR (Canadian Dollar Offered Rate) à trois mois, majoré de 3,20 %, pendant les cinq dernières années, payable trimestriellement. Sous réserve de l’approbation préalable des organismes de réglementation, l’Industrielle Alliance pourra racheter les débentures, en tout ou en partie, à compter du 14 décembre 2016. Les débentures ont été notées « A », avec une perspective stable, par DBRS Limited et « A » par Standard & Poor’s. La clôture de l’émission est prévue le 14 décembre 2011, comme annoncé précédemment.

Le placement pour compte est effectué par l’intermédiaire d’un syndicat de courtiers codirigé par RBC Marchés des Capitaux et Valeurs Mobilières TD et composé de BMO Marchés des capitaux, Scotia Capitaux, Marchés mondiaux CIBC, Financière Banque Nationale, Casgrain & Compagnie et l’Industrielle Alliance Valeurs mobilières.

Cette offre de placement est effectuée en vertu du prospectus préalable de base simplifié de la société daté du 29 avril 2011, qui prévoit l’émission de titres jusqu’à concurrence d’un capital de un milliard de dollars. De l’information plus détaillée sur le placement sera présentée dans le supplément de prospectus modifié et mis à jour qui accompagnera le prospectus. Le supplément de prospectus sera déposé auprès des organismes canadiens de réglementation des valeurs mobilières et affiché sur le site Internet de SEDAR à l’adresse www.sedar.com.

Avis
Les débentures n’ont pas été ni ne seront inscrites aux États-Unis en vertu de la loi américaine sur les valeurs mobilières, intitulée Securities Act of 1933, et de ses modifications (la « loi sur les valeurs mobilières »), ni en vertu des lois sur les valeurs mobilières d’aucun État des États-Unis, et elles ne pourront être offertes, vendues ni livrées, directement ou indirectement, aux États-Unis ni à une personne des États-Unis ou pour le compte de celle-ci (au sens du règlement S de la loi sur les valeurs mobilières), sans leur inscription ou l’exemption de leur inscription en vertu de ces lois. Le présent communiqué de presse ne constitue nullement une offre de vente ou une sollicitation d’achat de titres aux États-Unis. 

Énoncés prospectifs
Ce communiqué peut contenir des énoncés qui font référence aux stratégies de l’Industrielle Alliance ou des énoncés de nature prévisionnelle, qui dépendent d’événements ou de conditions futurs ou y font référence, ou qui comprennent des mots tels que « pourrait » et « devrait », ou des verbes comme « supposer », « s’attendre à », « prévoir », « entendre », « planifier », « croire », « estimer » et « continuer » ou leur forme future (ou leur forme négative), ou encore des mots tels que « objectif » et « but » ou des termes ou des expressions semblables. De tels énoncés constituent des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs comprennent, notamment, les renseignements concernant les résultats d’exploitation futurs possibles ou présumés de la société. Ils ne constituent pas des faits historiques, mais représentent uniquement les attentes, les estimations et les projections de la société à l’égard d’événements futurs.

Bien que l’Industrielle Alliance estime que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs soient raisonnables, ces énoncés comportent des risques et des incertitudes et les lecteurs ne devraient pas s’y fier indûment. Les énoncés prospectifs étant fondés sur des hypothèses ou des facteurs importants, les résultats réels peuvent différer sensiblement des résultats qui y sont exprimés explicitement ou implicitement. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus sont notamment la conjoncture commerciale et économique; la concurrence et le regroupement des sociétés; les changements apportés aux lois et aux règlements, y compris aux lois fiscales; les liquidités de l’Industrielle Alliance, notamment la disponibilité de financement pour respecter les engagements financiers en place aux dates d’échéance prévues lorsqu’il le faut; les risques d’assurance, soit le taux de mortalité, le taux de morbidité, la longévité et le comportement des titulaires de contrats, notamment l’occurrence de catastrophes naturelles ou imputables à l’homme, de pandémies et d’actes terroristes. Des renseignements supplémentaires sur les facteurs importants qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des prévisions et sur les hypothèses ou les facteurs importants sur lesquels sont fondés les énoncés prospectifs sont présentés dans le plus récent rapport annuel de l’Industrielle Alliance, notamment à la section « Gestion des risques » du rapport de gestion et à la note « Gestion des risques associés aux instruments financiers » afférente aux états financiers consolidés de l’Industrielle Alliance, qui peuvent être consultés à l’adresse www.sedar.com.

L’Industrielle Alliance ne s’engage aucunement à mettre à jour ces énoncés prospectifs ou à publier une révision de ceux-ci afin de tenir compte d’événements ou de circonstances postérieurs à la date du présent communiqué ou afin de tenir compte de la survenance d’événements imprévus, sauf lorsque la loi l’exige.

À propos de l’Industrielle Alliance
Fondée en 1892, l'Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. est une société d'assurance de personnes présente dans toutes les régions du pays, de même qu’aux États-Unis. La société offre une gamme variée de produits d’assurance vie et maladie, d’épargne et de retraite, de REER, de fonds communs de placement et de fonds distincts, de valeurs mobilières, d’assurance auto et habitation, de prêts hypothécaires ainsi que d’autres produits et services financiers individuels et collectifs. Quatrième société d'assurance de personnes en importance au Canada, l'Industrielle Alliance contribue au mieux-être financier de plus de 3 millions de Canadiens et de Canadiennes, emploie plus de 4 000 personnes et administre et gère un actif de plus de 70 milliards de dollars. Le titre de l’Industrielle Alliance est inscrit à la Bourse de Toronto, sous le symbole IAG.

- 30 -

Information :
Grace Pollock
Bureau : 418 780-5945
Courriel : grace.pollock@inalco.com