Retour à la salle de presse

L'Industrielle Alliance annonce une émission de 100 millions de dollars de débentures subordonnées 8,25 %

Québec,

Communiqué de presse

Consulter le prospectus

L’Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. (« Industrielle Alliance » ou la « société ») a annoncé aujourd’hui le dépôt d’un supplément de prospectus au prospectus préalable de base daté du 30 mars 2007 visant l’émission de 100 millions de dollars de débentures subordonnées 8,25 % échéant le 27 mars 2019 (les « débentures ») destinée à renforcer encore davantage la situation financière et le capital de la société.

Les débentures viendront à échéance le 27 mars 2019 et porteront un taux de rendement annuel fixe de 8,25 % pendant les cinq premières années, payable semestriellement, et un taux de rendement annuel variable égal au taux d’intérêt des acceptations bancaires de 90 jours, majoré de 7,55 %, pendant les cinq dernières années, payable trimestriellement. Les débentures seront rachetables par l’Industrielle Alliance suivant certaines conditions. Les débentures ont été notées provisoirement « A », avec une perspective stable, par DBRS Limited et « A » par Standard & Poor’s. Le produit net de l’émission servira à des fins d’ordre général. Sur le plan réglementaire, les débentures se qualifieront à titre de fonds propres de catégorie 2. La clôture de l’émission est prévue pour le 27 mars 2009, ou peu après, mais sans dépasser le 3 avril 2009.

L’émission sera offerte par l’entremise d’un syndicat de courtiers composé de RBC Dominion valeurs mobilières Inc. et de Scotia Capitaux Inc., qui agiront conjointement en qualité de chef de file, de même que de Financière Banque Nationale Inc., Valeurs Mobilières TD inc., BMO Nesbitt Burns Inc., Marchés mondiaux CIBC inc., Valeurs mobilières Desjardins inc., Casgrain & Compagnie Limitée, Valeurs mobilières HSBC (Canada) Inc., Industrielle Alliance Valeurs mobilières inc. et Valeurs mobilières Banque Laurentienne Inc.

Incidence de l’émission des débentures sur la solidité financière et le bénéfice par action
Sur base pro forma, après la réalisation de l’émission des débentures, la société estime que, au 31 décembre 2008, le ratio de solvabilité augmenterait de 199 % à 209 %. On sait que la société vise à maintenir un ratio de solvabilité se situant entre 175 % et 200 %.

L’émission des débentures aurait par ailleurs pour effet de permettre à l’Industrielle Alliance d’absorber, le cas échéant, des chocs encore plus importants des marchés boursiers. Sur base pro forma, après la réalisation de l’émission des débentures, la société estime ainsi que le ratio de solvabilité demeurerait au-dessus de 175 % si l’indice S&P/TSX devait chuter autour de 7 100 points (comparativement à 7 400 points sans une telle émission) et qu’il demeurerait au-dessus de 150 % si l’indice S&P/TSX devait chuter autour de 5 450 points (comparativement à 5 700 points sans une telle émission). 

Sur base pro forma, après la réalisation de l’émission des débentures, la société estime que le bénéfice par action ordinaire diminuerait de 0,04 $ approximativement en 2009 et de 0,05 $ approximativement pour une année financière complète.

Avis
Les débentures n’ont pas été et ne seront pas inscrites en vertu de la loi des États-Unis intitulée Securities Act of 1933, dans sa version modifiée, ni d’aucune loi sur les valeurs mobilières d’un État, et elles ne peuvent être offertes, vendues ou livrées, directement ou indirectement, aux États-Unis d’Amérique. Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente ou une sollicitation d’achat de ces titres aux États-Unis d’Amérique. 

Énoncés prospectifs
Ce communiqué peut contenir des énoncés prospectifs sur les activités, les objectifs et les stratégies de l’Industrielle Alliance, ainsi que sur la situation financière de la société et son rendement. De façon générale, on peut reconnaître, mais pas toujours, la nature prospective de tels énoncés à l’usage de mots tels que « pouvoir », « s’attendre à », « prévoir », « avoir l’intention de », « croire », « estimer », « être d’avis », « continuer » ou d’autres expressions semblables, dans leur forme affirmative, négative ou conditionnelle. Sauf indication contraire, toute information prospective présentant des résultats prospectifs sur les activités, la situation financière ou les flux de trésorerie a été approuvée par la direction à la date du présent communiqué. Les énoncés prospectifs comportent des risques ainsi que des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels de l’Industrielle Alliance s’écartent sensiblement des résultats, du rendement ou des réalisations futurs exprimés ou suggérés dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs susceptibles d’entraîner un écart entre les résultats réels et les résultats prévisionnels de la société, mentionnons l’évolution de la réglementation gouvernementale ou des lois fiscales, la concurrence, l’évolution technologique, les marchés financiers mondiaux, les taux d’intérêt, l’évolution des données démographiques, les fluctuations de la demande et les changements de comportement des consommateurs à l’égard des produits et des services de la société, la survenance d’événements catastrophiques et les conditions économiques générales au Canada ou ailleurs dans le monde. Les lecteurs trouveront une description des facteurs importants qui pourraient influer sur les énoncés prospectifs dans le rapport de gestion du plus récent rapport annuel de l’Industrielle Alliance. Cette liste de facteurs ne contient pas tous ceux qui pourraient avoir une influence sur quelque énoncé prospectif que ce soit de l’Industrielle Alliance. Ces facteurs et d’autres doivent être analysés de près et les lecteurs ne doivent pas se fier indûment aux énoncés prospectifs de l’Industrielle Alliance. Lorsque des énoncés prospectifs sont par ailleurs donnés à titre indicatif sur les résultats financiers futurs de l’Industrielle Alliance, ils ont pour but d’aider les investisseurs à comprendre l’incidence des plans et des objectifs actuels de la société sur son bénéfice. La société peut également faire part d’objectifs de temps à autre. Un objectif doit être interprété comme un énoncé sur les buts visés par la direction dans sa gestion de la société, et non comme une prévision que l’objectif sera atteint. L’Industrielle Alliance ne s’engage nullement à réviser ces énoncés prospectifs ni à en publier une mise à jour pour tenir compte d’événements, de circonstances ou de faits postérieurs à la date du présent communiqué, qu’ils soient prévisibles ou non, à moins d’y être tenue selon les lois sur les valeurs mobilières applicables.

À propos de l’Industrielle Alliance
Fondée en 1892, l’Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. est une société d’assurance de personnes qui offre une gamme variée de produits d’assurance vie et maladie, d’épargne et de retraite, de REER, de fonds mutuels et de fonds distincts, de valeurs mobilières, d’assurance auto et habitation, de prêts hypothécaires ainsi que d’autres produits et services financiers. Quatrième société d’assurance de personnes en importance au Canada, l’Industrielle Alliance est à la tête d’un grand groupe financier, présent dans toutes les régions du pays de même que dans l’ouest des États-Unis. L’Industrielle Alliance contribue au mieux-être financier de plus de 3 millions de Canadiens et de Canadiennes, emploie plus de 3 300 personnes et administre et gère un actif de plus de 49 milliards de dollars. Le titre de l’Industrielle Alliance est inscrit à la Bourse de Toronto, sous le symbole IAG. L’Industrielle Alliance compte parmi les 100 sociétés publiques les plus importantes au Canada.

Non destiné à des fins de diffusion aux États-Unis ni à des fins de distribution aux agences de presse américaines

- 30 -

Information :
Jacques Carrière
Vice-président, Relations avec les investisseurs
Tél. bur. : 418 684-5275