Retour à la salle de presse

Le président du conseil de l'Industrielle Alliance trace un bilan positif de la démutualisation

Laval,

Communiqué de presse

« La démutualisation de l’Industrielle Alliance a été une réussite à tous points de vue », a déclaré, aujourd’hui, Raymond Garneau, président du conseil d’administration de l’Industrielle Alliance, lors d’un dîner conférence organisé par les comptables agréés de Laval, des Laurentides et de Lanaudière. « La démutualisation nous a donné un élan nouveau; un élan qui nous a permis de poursuivre sur notre lancée et de mener à bien les objectifs de croissance que nous nous étions fixés au cours des dernières années. »

Monsieur Garneau a notamment fait remarquer que la démutualisation de l’Industrielle Alliance a été bénéfique à tous les groupes touchés par la transformation en compagnie à capital-actions. Elle a été bénéfique aux actionnaires, qui ont vu la valeur de leurs actions presque tripler en un peu plus de deux ans; bénéfique aux assurés, qui continuent de faire affaire avec une entreprise solide, en mesure d’offrir une gamme complète de produits financiers; bénéfique à l’Industrielle Alliance elle-même, qui, en raison de son nouveau statut juridique, dispose maintenant de toute la flexibilité financière voulue pour continuer de croître et de prospérer; et bénéfique au Québec tout entier, qui jouit aujourd’hui d’une institution financière d’envergure nationale, opérant de Saint-Jean, Terre-Neuve, à Vancouver, Colombie-Britannique.

Après avoir rappelé que le titre de l’Industrielle Alliance était passé de 15,75 $ au moment de sa première inscription à la Bourse, le 3 février 2000, à 45,35 $ le 15 mars dernier, monsieur Garneau a indiqué que l’Industrielle Alliance a réalisé les trois grands objectifs qu’elle s’était fixés au cours des dernières années :

  • diversifier ses activités géographiquement. Par régions, l’Industrielle Alliance tire aujourd’hui environ la moitié de ses revenus de ses opérations hors Québec. L’Industrielle Alliance est d’ailleurs, à cet égard, l’une des institutions financières québécoises qui a le mieux réussi à l’extérieur du Québec. Elle a même réussi à passer du deuxième au premier rang au Canada, en 2001, au chapitre des ventes dans le secteur névralgique de l’assurance individuelle;
  • diversifier sa gamme de produits financiers. Par produits, l’Industrielle Alliance tire également environ la moitié de ses revenus de ses produits d’épargne et d’investissement. L’un des objectifs de la compagnie est d’offrir à ses représentants un éventail complet de produits financiers, afin qu’ils puissent eux-mêmes effectuer une gestion pleinement efficace et intégrée du patrimoine de leurs clients. C’est d’ailleurs dans cet esprit qu’ont été acquises, au cours des deux dernières années, un certain nombre de sociétés, dont une société de courtage en fonds communs de placement, le Groupe Financier Concorde, et une société de courtage en valeurs mobilières, Valeurs mobilières ISL-Lafferty, une entreprise de Laval;
  • moderniser sa structure juridique. L’Industrielle Alliance a complété son processus de transformation de compagnie mutuelle en compagnie à capital-actions en février 2000.

« Voilà donc là où en est l’Industrielle Alliance, Assurance et services financiers aujourd’hui, a conclu monsieur Garneau. De compagnie essentiellement québécoise, elle est devenue une compagnie pancanadienne. De compagnie d’assurance, elle est devenue une institution financière complète. Et de compagnie mutuelle, elle est devenue une compagnie à capital-actions. Nous avons démontré qu’une institution financière d’ici, née au Québec il y a plus de cent ans, pouvait réussir à se tailler une place enviable dans le monde financier partout au Canada, et ce, à partir d’un siège social au Québec. »

À propos de l’Industrielle Alliance
L’Industrielle Alliance est une compagnie d’assurance de personnes offrant une gamme complète de produits d’assurance et de services financiers. Elle est à la tête d’un grand groupe financier – le Groupe Industrielle Alliance – présent dans toutes les régions du pays. Elle exerce ses activités par le biais de l’Industrielle Alliance (Québec), de l’Industrielle Alliance Pacifique (Vancouver) et de La Nationale Vie (Toronto). Septième en importance au Canada parmi les sociétés d’assurance de personnes, le Groupe assure plus d’un million et demi de Canadiens et de Canadiennes, emploie plus de 2 000 personnes et gère un actif de plus de 15,1 milliards de dollars. Le titre de l’Industrielle Alliance est inscrit à la Bourse de Toronto sous le symbole IAG. Il fait partie du TSE 300 et du TSE 100, faisant ainsi de l’Industrielle Alliance une des 100 plus importantes sociétés publiques au Canada.

- 30 -

Informations
Jacques Carrière
Vice-président, Relations avec les investisseurs
Tél. bureau : (418) 684-5275
Tél. cellulaire : (418) 576-3624