Retour aux communiqués

Top 10 médicaments pour l’année 2018

Communiqué de presse

Dans le cadre de l’élaboration et de l’implantation de ses stratégies de gestion des médicaments, iA Groupe financier (Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc.) se base sur le suivi d’un certain nombre d’indicateurs clés. L’un d’eux est l’analyse du classement des dix médicaments à l’origine des plus importants montants remboursés pour l’ensemble des contrats d’assurance collective au cours d’une année. 

Ainsi, en 2018, ces dix médicaments représentaient 22 % des montants remboursés, mais seulement 8 % du nombre total de réclamations traitées par iA Groupe financier.



Notre top 10 des médicaments pourrait être divisé en deux catégories soit :

  • Médicaments de spécialité : prix élevé, souvent des médicaments biologiques, pour des conditions relativement peu fréquentes
  • Médicaments traditionnels : prix abordable, médicaments génériques souvent disponibles, pour des conditions plus courantes

Le tableau suivant présente les dix premiers médicaments en ordre décroissant du montant total remboursé en 2018, ainsi que leur rang respectif en 2017.



B Médicament biologique


Médicaments de spécialité
Plus coûteux que les médicaments traditionnels, les médicaments de spécialité sont bien représentés dans les premiers rangs.  

Dans cette catégorie, le REMICADE (infliximab) occupe toujours le premier rang cette année. Approuvé pour le traitement de sept troubles inflammatoires, la disponibilité de médicaments biosimilaires moins dispendieux met actuellement une pression à la baisse sur le coût de ce médicament. Il sera intéressant de voir si cette diminution du coût moyen de l’infliximab sera suffisamment importante pour avoir un impact significatif sur les coûts des régimes de médicaments. 

La popularité constante d’HUMIRA peut s’expliquer, en partie, par le fait qu’il est indiqué pour le traitement de neuf différentes conditions inflammatoires. Le STELARA, indiqué quant à lui pour trois conditions inflammatoires, est stable au 4e rang. 

Le GILENYA fait son apparition cette année, passant de la 13e à la 9e place. Cet agent immunomodulateur modifie l’évolution de la sclérose en plaques. 

Médicaments traditionnels
Au 3e rang des médicaments traditionnels, on retrouve Concerta, et au 5e rang, Vyvanse, deux médicaments utilisés pour le traitement du trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H). Leur position élevée dans le classement s’explique par leur grande popularité au Québec. En effet, l’utilisation des médicaments pour le TDA/H au Québec a récemment fait les manchettes dans plusieurs médias, où plusieurs observateurs questionnaient leur utilisation élevée et la disparité frappante qui existe entre le Québec et les autres provinces canadiennes.

On retrouve ensuite les bandelettes de mesure de la glycémie, et les médicaments Crestor (7e), Janumet (8e) et Cipralex (10e), qui traitent respectivement l’hypercholestérolémie, le diabète et la dépression. 

Stratégies de gestion
Ces observations constituent des pistes de réflexion pour déterminer les orientations optimales à adopter pour la gestion des médicaments. C’est sur la base de ces éléments, et en fonction d’autres indicateurs clés, que iA Groupe financier élabore les stratégies de gestion qu’elle propose à ses clients.

Comme ces observations couvrent l’ensemble des réclamations de iA Groupe financier, elles ne sont pas nécessairement adaptées à tous les régimes d’assurance médicaments. C’est pourquoi nous vous invitons à communiquer avec votre conseiller ou votre directeur, Développement des affaires de iA Groupe financier, pour discuter de vos particularités et déterminer les stratégies les plus adéquates et pertinentes pour votre régime.