< Retour au prêt hypothécaire résidentiel

Demander un prêt hypothécaire

Du premier contact jusqu’à l’achat de votre propriété, nous vous accompagnons dans l’analyse de vos besoins et la préparation de votre dossier.

4 étapes faciles pour obtenir un prêt

  1. Vous discutez de vos besoins avec votre conseiller afin de cibler le produit hypothécaire qui vous convient.
  2. Vous fournissez les documents et les informations concernant votre nouvelle maison, votre emploi et votre situation financière.
  3. Nous analysons votre dossier.
  4. Vous signez le contrat et nous transférons le montant de votre prêt.

Préparez votre rencontre avec un conseiller

Votre conseiller aura besoin de plusieurs documents et informations pour bien évaluer votre dossier et vous conseiller adéquatement.

Votre conseiller aura besoin de plusieurs documents et informations pour bien évaluer votre dossier et vous conseiller adéquatement.

Concernant votre nouvelle maison

  • Une copie de votre promesse d’achat, du relevé d’impôt foncier et du certificat de localisation
  • Les coordonnés de votre notaire ou de votre avocat (hors Québec seulement)
  • Les coûts de chauffage, les taxes foncières et, au besoin, les frais de copropriété prévus

Concernant votre emploi

  • Une confirmation écrite de votre emploi et de votre revenu, ainsi qu’une copie de votre plus récent relevé de paie
  • Vos états financiers, si nécessaire, et vos avis de cotisation des deux dernières années si vous êtes travailleur autonome
  • Une confirmation écrite de tout revenu additionnel

Concernant votre situation financière

  • Une confirmation de la provenance de votre mise de fonds
  • Une liste de vos biens et de vos dettes
  • Un spécimen de chèque du compte dans lequel seront prélevés vos paiements hypothécaires

Avez-vous pensé aux frais connexes?

Les frais liés à l’achat d’une propriété représentent de 1,5 % à 4 % de la valeur de votre nouvelle résidence.

Les frais liés à l’achat d’une propriété représentent de 1,5 % à 4 % de la valeur de votre nouvelle résidence.

Les frais à prendre en considération

  • L'impôt foncier
  • Le coût des divers services publics (électricité, chauffage, câblodistribution, Internet, téléphonie, etc.)
  • La taxe de mutation (taxe de Bienvenue).
  • Les frais de déménagement
  • Les réparations immédiates
  • L’assurance prêt hypothécaire
  • L’assurance habitation
  • Les honoraires d’avocat ou de notaire
  • Les frais d’inspection de votre nouvelle propriété

Prêt conventionnel ou prêt assuré?

Le montant de votre mise de fonds détermine le type de prêt auquel vous avez droit et peut influencer votre capacité d’emprunt et la durée d’amortissement de votre prêt.

Le montant de votre mise de fonds détermine le type de prêt auquel vous avez droit et peut influencer votre capacité d’emprunt et la durée d’amortissement de votre prêt.

Prêt conventionnel

Le prêt conventionnel nécessite une mise de fonds d’au moins 20 % du coût d’achat de la propriété et les paiements peuvent s’étaler sur une période allant jusqu'à 30 ans.

Prêt assuré

Le prêt assuré est obligatoire si votre mise de fonds représente de 5 % à 20 % du coût d’achat de votre propriété. La période maximale pour rembourser votre prêt est alors de 25 ans.

L’assurance prêt hypothécaire en cas d’invalidité ou de décès

L’assurance prêt hypothécaire (assurance vie temporaire) couvre tant le prêt conventionnel que le prêt assuré.

L’assurance prêt hypothécaire (assurance vie temporaire) couvre tant le prêt conventionnel que le prêt assuré.

Advenant une invalidité, une maladie grave ou un décès prématuré, vous disposerez d’une protection financière qui prendra en charge vos versements hypothécaires. Ainsi, la propriété tant aimée ne deviendra pas un fardeau financier pour vous et pour votre famille.

L’assurance prêt hypothécaire obligatoire

Dans le cas d’un prêt assuré, la prime d’assurance est ajoutée directement au montant de votre prêt.

Dans le cas d’un prêt assuré, la prime d’assurance est ajoutée directement au montant de votre prêt.

Elle s’ajuste selon votre mise de fonds et le type de propriété, et pourrait atteindre jusqu’à environ 5 % du montant du prêt.

Bien que l’assurance payée diminue légèrement votre capacité d’emprunt, elle vous permet de devenir propriétaire avec une mise de fonds moindre, au même taux que les prêts conventionnels.

Saviez-vous que?

  • Si le prix d'achat de la propriété convoitée est de 500 000 $ ou moins, la mise de fonds minimale exigée est de 5 % du prix d’achat.
  • Si le prix d'achat de la propriété convoitée dépasse 500 000 $, la mise de fonds minimale exigée est de 5 % pour la première tranche de 500 000 $ et de 10 % pour l’excédent.
  • 40 % des acheteurs font face à des dépenses inattendues pendant le processus d’acquisition de leur propriété.